Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Sélections » Senior Hommes » Championnat du Monde 2012 - Qualifications

Un goût amer

Fournisseur officiel


Partenaire


Partenaire Media


4 février 2012

On est passé assez loin du miracle aujourd’hui à Münster. La défaite est nette, 8 à 3, et laisse de gros regrets quant à la manière dont nos Bleus ont laissé filer la deuxième partie du match. Reste à se ressaisir demain contre le Danemark

Il n’y aura pas de qualification pour les phases finales des Championnats du Monde. A vrai dire, la Serbie ayant battu l’Italie (6-2) plus tôt dans la journée, c’en était fini des espoirs français avant de commencer le match.

A vrai dire aussi, le fait que la France ne soit pas présente en phases finales n’est pas proprement scandaleux. Elle a encore beaucoup à apprendre, à former, à développer, à comprendre, à appliquer... Mais il y avait moyen d’accrocher cette satanée troisième place du groupe 1.

Il fallait pour cela commencer par battre l’Espagne, et les Espagnols n’étaient pas plus forts. Bien sûrs ils ont de l’expérience. Bien sûr ils savent concrétiser des actions que les Français ne savent pas encore mettre au fond des filets. Ils ont surtout eu beaucoup plus de présence mentale et physique aujourd’hui. On les annoncait vieillissant pour certains, fatigués pour d’autres, mais on les savait toujours prompt à réveiller les toreros qui sommeillent en eux pour s’offrir les oreilles et la queue de jeunes vachettes françaises un peu trop tendres.

Il leur aura fallu 2 minutes et 30 secondes pour dézinguer les espérances tricolores. Entre les 30e et la 33e minute de jeu, ils vont scorer 3 buts à la suite pour affoler le speaker en charge des annonces officielles et par la même occasion infliger un gros coup de matraque derrière la tête des Français. La suite ne sera qu’une longue attente de la fin du match, ponctuée de quelques buts supplémentaires côté espagnol et d’une réduction du score par Simon Riihelä.

Les Français ne joueront pas de finale qualificative demain contre le Danemark. En revanche, il leur appartient de réussir leur dernière sortie et de repartir de Münster sur une référence positive, pour continuer à construire.

Le Danemark est une formation solide et tonique qui doit gagner avec 12 buts d’écart au moins face à la France pour repasser devant la Serbie au jeu du meilleur 3e. Autant dire qu’une qualification danoise ne serait pas synonyme de satisfaction côté français...

A suivre demain à paritr de 12h15 sur la web-tv

Feuille de match officielle Espagne - France


Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales