Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Compétitions » Championnat Senior » Saisons précédentes » Saison 2013/2014 » Division 1 - Saison 2013/2014

Trolls d’Annecy, champions 2014

Fournisseur officiel


Partenaire


Partenaire Media


27 mai 2014

La saison 2013-2014 s’est achevée le week-end dernier à Amiens par une journée de samedi en forme de feu d’artifice et une victoire des Trolls d’Annecy, à l’arraché, pour le titre de Division 1.

On rendra tout d’abord hommage au club des Hoplites d’Ambiani, candidat de longue date à l’organisation des playoffs et qui a su mobiliser l’ensemble de ses bénévoles autour d’un événement parfaitement organisé, avec une diffusion en streaming live en prime grâce au partenariat avec TV Amiens. Une belle réussite. Les équipes présentes ont ainsi profité de belles conditions de jeu et ne se sont pas privées pour proposer des rencontres à suspense et rebondissements multiples.

Nantes et Caen se maintiennent en D1

Le week-end s’est ouvert sur un barrage entre 9e et 10e de D1. IFK Paris 2 étant en finale de D2, il était réglementairement prévu que le vainqueur de ce barrage soit automatiquement maintenu. Pas étonnant que l’on ait donc assisté à un premier duel explosif entre deux équipes visant logiquement une 2e saison dans l’élite pour continuer à progresser. Les Caennais ont dominé tout au long du match, avec application, mais tout a basculé dans les 2 dernières minutes du temps réglementaire, les Canonniers de Nantes égalisant à 3-3 puis scorant le but de la victoire à 30 secondes de la fin pour se sauver in extremis.
Le Caen Floorball, sonné, s’est ensuite rapidement mué en supporter assidu d’IFK Paris, dont la victoire de l’équipe 2 en finale de Division 2 était à souhaiter pour provoquer un barrage de la dernière chance, le dimanche matin.

Première finale et premier titre pour IFK Paris… en D2

Pour la première fois une équipe « 2 » était en finale, IFK Paris 2 en l’occurrence, face à des Dragons Bisontins poursuivant leur travail de formation et se présentant cette année avec de réelles ambitions d’accession à la D1.
Pour le panache, il faudra peut-être repasser, mais pour la rigueur défensive et l’engagement, IFK 2 a montré de belles dispositions, tirant assurément bénéfice de cette expérience emmagasinée dans un club jouant les premiers rôles depuis les débuts du championnat français.
Forts d’une jeune garde prometteuse, les Bisontins ont affiché un réel potentiel offensif mais qui reste à polir et à façonner pour lui donner le tranchant nécessaire aux joutes de D1 .IFK Paris 2 s’est chargé de leur rappeler non sans une certaine cruauté. Égalisant dans les toutes dernières secondes après avoir sorti leur gardien, les joueurs de la capitale ont ensuite marqué en début de cette fameuse prolongation en mort subite, dont la teneur en frisson est décidément toujours garantie.
5-4, score final. Les Bisontins ne s’en relèveront pas. Engagés en barrage pour la montée, le lendemain à 10h00, ils tomberont, avec valeur et fierté, mais aussi un soupçon d’impuissance face aux Caennais (4-0) qui rempileront donc finalement en D1 en 2014-2015.

2e mort subite, et victoire des Trolls en D1

Il s’agissait de la 10e finale de l’histoire en D1, et de la 8e pour IFK Paris. Le club le plus titré du championnat (3 étoiles) était en lice pour un doublé historique, porté par le triomphe de sa réserve, en D2 quelques minutes auparavant. Oui mais voilà, la tâche n’avait rien d’évident, le scénario du match pour preuve irréfutable. Les Trolls d’Annecy, promus de D2 étaient là quant à eux pour succéder au palmarès aux Phœnix de Wasquehal. Cette affiche sentait la poudre et l’indécision et la rencontre a tenu toutes ses promesses, avec une belle intensité, de l’engagement, de la résistance, des arrêts décisif et des belles frappes, des inattentions sanctionnées cash et des loupés à s’arracher les cheveux.
Pour la deuxième fois de la journée il a fallu en passer par la prolongation, mais il était écrit qu’IFK avait consommé son crédit de réussite dans cet exercice. Les rôles se sont ainsi inversés, les Trolls égalisant peu avant la fin du temps réglementaire, et marquant le but de la délivrance après de longues minutes de hourra floorball en extra time. C’est sur le résultat de 4 buts à 3 que le rideau est tombé sur la D1, version 2013-2014. Les Trolls d’Annecy succèdent aux Rascasses de Marseille (2), au PUC (2), à IFK Paris (3), aux Pirates de Lyon (1) et aux Phoenix de Wasquehal (1).

Place maintenant aux préparatifs de la saison 2014-2015, avec une clôture des engagements au 31 mai. Car le championnat et le floorball ne s’arrêtent jamais. Ils ne font que prendre de courtes pauses, et personne ne s’en plaindra !

Résultats du week-end

- Barrage D1, Canonniers de Nantes vs Caen Floorball : 4-3
- Finale D2, IFK Paris 2 vs Dragons Bisontins : 5-4
- Finale D1, Trolls d’Annecy vs IFK Paris 1 : 4-3
- Barrage D1/D2, Caen Floorball vs Dragons Bisontins : 4-0


Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales