Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Sélections » Senior Hommes » Championnat du Monde 2012 - Qualifications » Cycle 2012

SELE - Interview de Thibault Van Nedervelde

Fournisseur officiel


Partenaire


Partenaire Media


15 mars 2011

Né le 21 janvier 1992, Thibault Van Nedervelde est étudiant en DEUST – STAPS à l’université de Lille 2 mais aussi sapeur pompier volontaire à Wasquehal depuis un peu plus de trois ans. Sportif dans l’âme, et de tradition familale, il a pratiqué onze ans le hockey sur glace chez les « Lions de Wasquehal ». Il est actuellement entraineur-joueur du Nordiques Floorball Club et pensionnaire de la Sélection nationale de floorball.

Comment as-tu connu le floorball ?
J’ai connu le floorball lors d’un repas où les familles Moyon et Chevaucherie, amies de mes parents, dinaient à la maison. Eric Chevaucherie nous a parlé de floorball, je m’y suis fort intéressé, étant joueur de hockey sur glace. En 2005, nous avons décidé d’essayer de le pratiquer dans la salle de sport du lycée de mon père. Peu à peu, le nombre de joueurs a augmenté et le club s’est structuré. Pour ma part, c’est en fin de saison dernière que je m’y suis réellement investi. Auparavant, ma participation était épisodique.

JPEG - 187.1 ko

Quelles sont tes attentes vis-à-vis de la sélection ?
Mes attentes sont multiples : prendre le plus de plaisir possible en jouant avec les meilleurs joueurs français, confronter mon niveau à celui de mes partenaires, apprendre et me perfectionner tant dans ma pratique de joueur que dans celle d’entraineur, et puis vivre un esprit de groupe soudé autour d’un objectif commun.

Quel est ton apport à la sélection ?
La motivation, le dynamisme et l’engagement sont des atouts que je peux mettre au service du groupe. Je suis très motivé pour faire paetie de l’effectif qui défendra nos couleurs en qualifications pour les Championnats du Monde.
Je pense bien m’entendre avec tout le monde. D’autre part, les différents sports que j’ai pratiqué (hockey sur glace, rugby, handball…) m’ont permis d’acquérir une « petite expérience » que je serai ravi de partager sur et en dehors du terrain.

Quel est ton engagement pour le floorball, en dehors de la sélection ?
Je suis actuellement entraineur des Nordiques de Tourcoing, l’objectif qui m’a été défini est le maintien de cette équipe en D1. Etant un club à l’origine familial et composé de bons copains, j’essaye d’apporter de la rigueur et de la technique pour atteindre l’objectif fixé.

As-tu d’autres projets dans ce sens ?
En lien avec la Fac, j’aimerais créer un nouveau club. Monter une équipe jeune et compétitive. Pour le moment des demandes sont faites pour obtenir des locaux dans la commune de Wasquehal. Il faudra aussi trouver des joueurs, des équipements etc... pour que le projet aboutisse. Le nom est déjà trouvé : le « Phoenix Floorball Club ». Pour le reste, c’est une affaire de longue haleine, mais pour citer Guillaume d’Orange : « il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. » !

JPEG - 179.6 ko

A ton avis, où se situera le floorball français dans 5 ans ?
Il ne serait pas surprenant de voir naître 2-3 clubs par an, soit entre dix et quinze clubs d’ici cinq ans, ce qui serait extrêmement bénéfique pour la reconnaissance de ce sport. J’imagine le développement des championnats, des compétitions internationales et des structures. Pourquoi pas l’invention d‘un évènement comme les all star game dans les sports américains.

La France pourra-t-elle un jour faire partie des grandes nations (Top 8) et, si oui, à quelles conditions ?
Bien sur ! La France fera partie des grands ! Il est vrai qu’elle n’a jamais connu de grand succès dans les sports de crosses mais, lorsque je vois l’investissement de la Fédération et de chaque club pour promouvoir le floorball et en constatant que de plus en plus de jeunes joueurs sont prometteurs, je pense que la France a ses chances !
Il faut continuer à avancer, ne pas se donner de limites.
Je vois et surtout j’entends en sélection que beaucoup sont étonnés de constater le niveau de certains français et je pense qu’avec la création de centres de formation et pourquoi pas un Brevet d’Etat spécifique au floorball, la France a de l’avenir !

Merci Thibault pour t’être confié avec nous et bon courage pour la suite de l’aventure avec la sélection et en club !

JPEG - 192.5 ko

Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales