Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Arbitrage

Des arbitres français au Czech Open !

Fournisseur officiel


Partenaire


Partenaire Media


6 octobre 2015

Cet été, 4 arbitres français ont participé pour la première fois au Czech Open, le plus grand tournoi de floorball du monde. Des débuts historiques, et des souvenirs à la pelle pour nos représentants tricolores que nous avons interviewé.

Le Czech Open se déroule tous les étés à Prague, capitale de la République Tchèque, depuis 1993. Et c’est un énorme tournoi : plus de 250 équipes venant d’une vingtaine de pays différents...

Et cette année, une première historique pour la FFFL : quatre de nos arbitres français y ont officié. Martin Bondue/Mathieu Féburier et Arnaud Foulonneau/Jean-Marie Courteille ont arbitré, très bien représenté notre fédération ainsi que l’arbitrage français, et ont répondu à notre interview :


Comment s’est déroulé votre séjour à Prague ?

Arnaud/Jean-Marie : Le séjour s’est vraiment bien déroulé. Nous avons été parfaitement encadrés et le staff nous a mis dans un climat de confiance par leur professionnalisme au top !!
Nous avons eu le privilège d’arbitrer dans un immense tournoi, coachés par les meilleurs observateurs et formateurs d’arbitres au monde.
Difficile de faire mieux comme entrée en matière dans l’arbitrage international.

Martin/Mathieu : Lors de notre premier jour d’arrivée, nous avons reçu une formation de 3 heures avec un ancien arbitre IFF. Nous avons revu les règles, les mouvements d’un arbitre sur un terrain…
Au total, nous avons eu 13 matchs à arbitrer dans différentes catégories (catégorie masculine, féminine et junior). On a pu être bien testés sur nos capacités mentales et physiques !
Au delà de l’arbitrage, nous avons pu assister à des matchs de très haut niveau devant un public nombreux. Ce sont des images marquantes et que l’on espère voir en France dans les prochaines années.
Finalement, tout s’est très bien passé et tout était vraiment très bien organisé.

Quelles sont vos impressions ?

Arnaud/Jean-Marie : La première impression qu’on a eu était que le rythme des arbitrages ne serait pas simple. 14 matchs en 3 jours ça donne du rythme.
Après, une fois dedans, on se prend on jeu forcement et on en redemande. Quand est arrivé le buzzer du dernier arbitrage, on s’est dit : "c’est déjà fini".
Nous avons eu le sentiment d’avoir vraiment appris sur l’arbitrage grâce à ces 3 jours intensifs. Nous avons eu des situations parfois complexes sur le terrain et nous n’avons jamais été jugés sur la décision prise, mais par la manière d’avoir pris cette décision.
L’impression générale sur le tournoi est que c’est gigantesque. 15 salles de sport, réservées sur 3 jours, dont certaines ont 6 terrains de floorball dans le complexe, ça donne l’ampleur du tournoi. Ceux pour qui le floorball est devenu leur passion se doivent de venir car, le jeu, l’intensité, l’ambiance ne sont pas tout à fait pareil que chez nous. On apprend sur tout, c’est super formateur.

Martin/Mathieu : Les autres paires d’arbitres, les organisateurs, nos observateurs...tout le monde a été très sympa, ouverts et disponibles pour toutes nos questions.
Avec leurs conseils, tout s’est passé de la meilleure des manières avec beaucoup de compliments de la part de joueurs et de coachs nous demandant d’où nous venions. Nos formateurs nous ont aussi félicité pour l’arbitrage réalisé.
De plus, les deux paires d’arbitres français auront la chance d’être de nouveau invitées pour le tournoi de l’année prochaine. Cela est extrêmement valorisant.
Nous tenons à remercier la Fédération Française de Floorball et l’IFF pour cette belle initiative qui aura des conséquences positives sur le floorball français, on l’espère.

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué dans les conseils et consignes que vous avez reçus ?

Arnaud/Jean-Marie : Le conseil le plus marquant a sans aucun doute été sur le placement et les zones de non droit pour les arbitres. En France, beaucoup d’arbitres utilisent 100% du terrain pour leurs déplacements. Or, pour une meilleure visibilité du jeu et des joueurs, certains déplacements sont à éviter.
Un second conseil important reçu, c’est qu’il ne faut pas être froid en tant qu’arbitre. La discussion avec les joueurs est importante et arbitrer avec le sourire est essentiel.

Martin/Mathieu : Le plus important, c’est de réussir à être des leaders de jeu en tant qu’arbitres, et de réussir à créer une atmosphère positive pendant le match. Comme le disait notre observateur : « quitte à donner un carton rouge au bout de dix secondes, puis reprendre le sourire ».
Au niveau du placement, il faut réussir à toujours être au plus près de l’action. Il ne faut surtout pas s’exiler sur l’un des côtés du rink.
Enfin, l’un des autres points important est le dialogue avec les autres joueurs. Il faut faire preuve de pédagogie, prendre en compte les circonstances du match et être le plus ouvert possible à la discussion avec les joueurs.

Merci beaucoup, et félicitations à tous les 4 pour votre arbitrage !


Pour aller plus loin et aider à faire progresser l’arbitrage français, vous pouvez consulter l’Essentiel de l’Arbitrage pour vous améliorer en déplacements, psychologie de l’arbitre... Et aussi organiser une formation d’arbitrage niveau 1 au niveau de votre club !


Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales