Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Sélections » Senior Hommes » Championnat du Monde 2012 - Qualifications

Pas sur la même planète...

Fournisseur officiel


Partenaire


Partenaire Media


2 février 2012

Pas de surprise cet après-midi face à l’ogre norvégien. L’Equipe de France s’incline, comme la Belgique hier, sur le score sans appel de 21 à 0. Paradoxalement, ce match apporte son lot de satisfactions. Dur à croire pour un novice mais c’est bien la vérité.

Pas de but : c’est la principale frustration des Français. Frustrant parce qu’il y a eu des occasions, et manifestement plus, et de meilleures que face à l’Allemagne la veille. C’est dur de rester dans les starting-blocks au nombre de buts marqués mais l’essentiel c’est de retrouver la clé de la machine à scorer. Elle doit démarrer au quart de tour dès demain contre la Belgique, avant de retrouver l’Espagne et enfin le Danemark, qui soit dit en passant s’est aussi pris violemment les pieds dans le tapis face à l’Allemagne, en soirée : 14-3 pour les locaux.

Evidemment, il n’est pas question de faire le malin lorsqu’on perd sur un tel écart. Mais à la différence de leur match d’ouverture, aujourd’hui confrontés à un adversaire appartenant à une autre planète sportive, les Bleus sont restés soudés, motivés, engagés de la première à la 60e minute.

S’ils ont forcément accusé le coup par moment, ils n’ont jamais lâché et ont ainsi fait parfaitement honneur au maillot. Le match s’est en fait joué sur un rythme binaire, avec une alternance de lames de fond norvégiennes emportant tout sur leur passage, et de longues périodes de résistance française en deuxième partie de chaque tiers. Dans ses moments là, on a vu des français se relayer sur de longs temps de jeu pour tenir la maison avec acharnement.

Mention spéciale, pour une défense quasi-exemplaire face aux "zorros" du vieux renard rusé, Runnar Snellingen. S’il aura tout de même concrétisé l’une de ses occasions de shoot, les gestes défensifs français auront par ailleurs respecté le manuel à la lettre. Et si certains sont agacés par le zorro, qu’ils sachent qu’aujourd’hui les défenseurs auront gagné une bataille.

Un nouveau tournoi commence maintenant et l’enjeu n’a pas changé. Il reste une place de meilleur 3e à aller chercher éventuellement, et surtout, avant de calculer, des matchs à gagner face à des adversaires qui évoluent théoriquement dans notre "division". Les Français sont clairement capables de s’imposer. Voilà qui reste à prouver sur le terrain, en commençant par un duel de voisins face à nos amis Belges, forts en contre, adroits devant le but, et auteurs d’une victoire probante sur l’Espagne aujourd’hui (3-0).

Coup d’envoi à 13h00, ce vendredi. Restez connectés !

Feuille dematch officielle Norvège- France


Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales