Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Compétitions » Championnat Senior » Saisons précédentes » Saison 2011/2012

Lyon, Champion de France 2012

Fournisseur officiel


Partenaire Media


14 mai 2012

Un vent nouveau souffle officiellement depuis ce week-end sur le floorball français. Le titre de Champion de France change de main et la coupe quitte la capitale où elle s’était installée depuis 5 ans. Les Pirates de Lyon remportent le titre 2012, en battant les Tigres du Grésivaudan en finale, 4-3.

Après les Rascasses de Marseille (2 titres), le PUC (2) et IFK Paris (3), les Pirates de Lyon inscrivent leur nom au palmarès pour la première fois, aux termes d’un week-end de play-offs tout à fait exceptionnel.

Qualifiés in-extremis pour ce week-end de finales, les Pirates ont d’abord écarté le champion en titre, IFK Paris, en demi-finale (2-1). Les Parisiens ont butté tout au long de la partie sur un bloc défensif lyonnais très disicpliné, et sur un gardien décisif dans les dernières minutes. Manquant à la fois d’efficacité devant le but et d’imagination pour déstabiliser le bloc adverse, IFK s’est laissé piéger par des Pirates qui, comme souvent dans ces cas là, en voulaient peut-être un peu plus.
Dans l’autre demi-finale, très spectaculaire, les Tigres du Grésivaudan ont dominé le PUC, 7 buts à 6. Le tableau affichant un score de 6-6 à la fin du temps réglementaire, une prolongation en "mort subite" de 10 minutes s’est alors ouverte, et il aura fallu 9 minutes et 59 secondes pour en connaître l’issue. A une seconde des tirs aux buts, les Isérois ont finalement trouvé le chemin des filets pucistes et se sont ouvert une place en finale pour leur première apparition en play-offs.

Dimanche, la 3e place de D1 est revenue à IFK Paris, aux termes de trois périodes "bon enfant" face au vieux complice puciste. Le "4e tiers-temps" ayant eu la veille entre les deux équipes, ce match ne restera pas dans les annales pour son niveau de jeu mais plus pour certaines facéties des deux équipes en ouverture du match et en guise de célébrations de buts.

La finale s’est déroulée beaucoup plus sérieusement entre deux formations rhône-alpines très motivées. Les défenses ont été solides et les gardiens efficaces. L’enjeu a peut être amené les attaques à miser davantage sur la vitesse et la percussion que sur des actions collectives à passes multiples, mais ce fut une finale plaisante car serrée et indécise. Les Tigres, valeureux, ont mené à trois reprises mais ils n’ont pas su creuser ni gérer cet avantage. Cette expérience leur servira certainement beaucoup pour l’avenir. A l’inverse, les Pirates sont revenus à chaque fois, au mental, et ont finalement pris l’avantage à deux minutes de la fin.

Les Pirates de Lyon sont allés chercher ce titre. Ils le méritent et sont récompensés d’efforts déployés année après année, tant au niveau du jeu de l’équipe première que du développement général du club. Les Lyonnais iront en Eurocup pour représenter la France l’été prochain. Un grand bravo à eux !

Pour compléter le panorama de la D1, des play-downs importants avaient lieu également ce week-end pour définir les deux équipes reléguées en D2. Ces deux malheureux élus sont les Chats Biterrois et les Nordiques de Tourcoing. Les premiers se sont inclinés en mort subite, lors de la prolongation du match retour face aux Hoplites d’Ambiani. Les Nordiques n’auront pas réussi non plus à se maintenir face à des Rascasses de Marseille qui auront confirmé leur supériorité annoncée malgré un effectif considérablement affaibli pour l’occasion.

PHOENIX DE WASQUEHAL, CHAMPIONS DE D2

Les Phoenix de Wasquehal sont les autres vainqueurs du week-end. Avec une 13e et une 14e victoire en autant de matchs, ils réalisent une première saison sans accroc. Leur aventure a logiquement débuté en D2, elle se poursuivra dès la saison prochaine en D1.

Les jeunes Nordistes ont assuré leur place en D1 en écartant tout d’abord les Knights de Saint-Etienne. Ces derniers ont vendu chèrement leur tunique. Certains pensaient peut-être voir les Phoenix s’imposer largement, mais la victoire ne s’est dessinée qu’en toute fin de match. Les Knights auront donc réalisé une très belle saison régulière, invaincus, mais cette demi-finale couperet leur aura été fatal. Un très gros adversaire leur était proposé évidemment et il est difficile de nourrir trop de regrets dans ces cas là.
Les Knights prennent finalement la 3e place de D2 et terminent sur une note très positive grâce à une ultime victoire 5-4 sur les Canonniers de Nantes, dimanche matin.

L’autre promu en D1, et vice-champion de D2, est le club des Sentinelles de Strasbourg. En demi-finale, ils ont su contenir les assauts Nantais pour s’imposer 6-3. Les Alsaciens affichent et assument une moyenne d’âge respectable, mais ils n’en sont pas moins solides, enthousiastes et capables d’actions offensives percutantes. Cela n’aura pas suffit face à la jeunesse et à la fougue des Phoenix. En finale de D2, on a assisté à un match assez équilibré pendant 2 périodes, avec quelques arrêts déterminants du vétéran Patrick Droz, maintenant les Sentinelles dans le match. Et puis les Phoenix ont fait sauter le verrou dans le 3e tiers pour terminer sur le score de 8 buts à 5.

Ainsi s’achève la saison 2011-2012, avec son lot de regrets pour certains, mais des motifs de satisfaction plus nombreux encore. Ce championnat se termine sur des phases finales organisées de main de maitre par les Nordiques. Elle se sont déroulées dans un état d’esprit une nouvelle fois exceptionnel, sans la moindre dérive liée à l’enjeu. Le spectacle et les buts ont été rendez-vous. Tout ceci conclut une saison encore plus exceptionnelle que la précédente et certainement bien moins que la prochaine, car il ne fait aucun doute que les joutes de D1 et de D2 vont encore monter en intensité et en qualité.

Bravo à tous les protagonistes de la saison 2011-2012 et rendez-vous dans quelques mois pour une nouvelle édition !

RESULTATS

Samedi 12 Mai, Tourcoing

D1 DF1 IFK Paris vc Lyon FC Pirates 1-2 (1-1 ;0-1 ;0-0)
D1 DF2 Tigres du Grésivaudan vs PUC 7-6 (0-1 ;4-3 ;2-2 ;1-0)
D1 R.1a Marseille Rascasses vs Nordiques FC 6-4 (3-1 ;2-1 ;1-2)
D1 R.2a Hoplites d’Ambiani vs Chats Biterrois 0-2 (0-1 ;0-0 ;0-1)
D2 DF1 Phoenix Wasquehal vs St Etienne Knights 6-4 (3-1 ;0-2 ;3-1)
D2 DF2 Sentinelles Strasbourg vs Canonniers Nantes 6-3 (0-1 ;6-0 ;3-2)

Dimanche 13 Mai, Tourcoing

D1 FIN Tigres du Grésivaudan vs Lyon FC Pirates 3-4 (2-1 ;1-2 ;0-1)
D1 3e pl. PUC vs IFK Paris 5-6 (1-5 ;3-1 ;1-0)
D1 R.1r Nordiques FC vs Marseille Rascasses 5-8 (2-2 ;1-3 ;2-4)
D1 R.2r Chats Biterrois vs Hoplites d’Ambiani 4-1(0-0 ;0-2 ;1-1 ;0-1)
D2 FIN Phoenix Wasquehal vs Sentinelles Strasbourg 8-5 (2-2 ;3-2 ;3-1)
D2 3e pl. Canonniers Nantes vs St Etienne Knights 4-5 (1-3 ;2-1 ;1-1)

Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales