Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Sélections » Senior Hommes » Championnat du Monde 2014 - Qualifications

Lochow 2014 : les Bleus s'imposent à l'arraché

Fournisseur officiel


Partenaire


Partenaire Media


29 janvier 2014

par Jean-Marie Courteille

Feuille de match IFF

Après un long cycle de pres de deux ans, les hommes de Roberto Mezquita et Michael Lanini se retrouverent dans ce cadre glacial à Lochow village au nord-est de Varsovie pour le tournoi qualificatif à la Coupe de Monde 2014. Dans ce groupe relevé avec la presence de la Finlande, les Bleus pour rappel ont un calendrier crescendo avec l’Ukraine, l’Espagne, la Russie, la Pologne (les hôtes) et bien sur les vice-champions du monde 2012.

En ce 29 janvier, le premier adversaire est l’Ukraine assez méconnu sur la scène internationale du floorball, mais néanmoins méfiance car le groupe ukrainien est jeune et en devenir, d’autant plus qu il s’agit d’une nation à forte tradition de hockey sur glace.

Qui bien commence...

Pour certains ce fut donc le premier tournoi qualificatif et la pression ne les submergeait pas. Les Bleus maitrisaient le premier acte face à des ukrainiens timorés. En effet la balle circulait plutôt bien, malgré parfois un peu trop de précipitation offensive. Dans ce début de match tonique, l’équipe de l’Hexagone ouvrait le score par l’intermédiaire de Tobias Weber suite a une ouverture lumineuse du gardien Stéphane Ballandras. France 1 - Ukraine 0.

Après cette ouverture du score logique des Bleus, les hommes de capitaine Mana continuaient sur leur lancée et doublaient la mise après une accélération côté droit d’Antoine Moyon, qui transmettait à Stephane Duchesne idéalement placé dans le slot qui reprenait victorieusement. France 2 - Ukraine 0. Le break fait, les français poursuiverent sur leur lancée en forçant les ukrainiens à commettre trop de fautes, et sur power play la sélection française aggravait la marque grace a Florent Rivoire. France 3 - Ukraine 0.

Nuit sombre

Le repos ne semblait pas avoir perturbé notre équipe qui continuait à dominer outrageusement leurs adversaires, mais ne trouvait pas la faille et sur une perte de balle, la contre-attaque fut rapide et efficace pour la réduction de l’ecart. France 3 - Ukraine 1.

Alors ces jeunes ukrainiens allaient faire déjouer les Bleus en reduisant le score quatre minutes après leur premier but en profitant d’une offrande. France 3 - Ukraine 2.

Les bleus vont être KO pour la troisiême fois après ce second but, malgré une domination territoriale mais inerte en but, les ukrainiens egalisaient logiqument une minute aprés leur second but. France 3 - Ukraine 3.

Les ukrainiens surfaient et sur une rapide contre-attaque du très rapide Vitaliy Gorchenko obtenait un penalty justifié qui fut transformé de sang froid par le meilleur joueur ukrainien du jour : Semeniuk. France 3 - Ukraine 4.

Un second tiers très difficile pour nos tricolores pourtant largement devant les adversaires sur le nombre d’occasion et de tirs mais la réussite avait fuit les tricolores. En face les ukrainiens ont eu enormément de justesse dans le dernier geste mis en exergue par la vivacité de leurs attaquants.

La France refait surface

Les notres reprenaient comme lors du premiers acte en jouant haut placé sur le parquet et s’installaient dans le camp ukrainien. Malgré tout les Bleus restaient vigilants sur les contres foudroyants de leurs adversaires.

Suite à une action bien construite devant le but ukrainien c’est de nouveau Stéphane Duchesne qui egalisait de près et liberer aussi les bleus de la tenaille ukrainienne. France 4 - Ukraine 4.

L’équipe du duo Mezquita-Lanini bien en place dominait les débats en se créant moultes occasions mais était tenu en echec par de vaillants ukrainiens. Néanmoims une frayeur survenue quand la France jouait en inferiorité à quatre minutes du terme, heuresement sans conséquence...

Suite à une combinaison bien orchestrée, Josselin Debraux d’une frappe magnifique crucifiait le gardien pour permettre aux tricolores de reprendre l’avantage. France 5 - Ukraine 4.

Avantage déterminant ? Oui car après un bel arrêt de Stéphane Balandras (élu homme du match), Tobias Weber marquait sur cage vide et portait le score a 6 pour la France et 4 pour l’Ukraine.

Et le score en restait là, premier succès des Bleus important pour le reste du tournoi et qui joueront face à l’Espagne, auteur d’une performance honorable face aux ogres finlandais, demain jeudi 30 à 14h00.


Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales