Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Sélections » International de France » International de France 2011

La France remporte son tournoi !

Fournisseur officiel


Partenaire


Partenaire Media


6 novembre 2011

Avec cette nouvelle victoire, 3 buts à 2 face à l’Italie, la France s’adjuge le trophée de l’International de France - Tourcoing 2011. Un très gros week-end livré par les Bleus et qui se termine de la plus belle des manières, avec une victoire amplement méritée et de nombreuses bonnes raisons de déboucher le champagne.

L’équipe de France monte en puissance, c’est certain. Et le "Cycle 2012" prend de plus en plus des allures de spirale ascendante. Ils s’étaient quittés sur deux amères défaites face aux Belges, en septembre, ils se sont retrouvés ce week-end pour deux victoires probantes face aux Pays-Bas et à l’Italie.

Cette rencontre face aux Transalpins avait d’ailleurs bien démarré avec une ouverture du score (6e minute) par Samuel Antoine sur un décalage parfait de Simon Riihelä, sans aucun doute l’homme du tournoi. Mais les Italiens ont égalisé dans la foulée pour regagner les vestiaires sur un score de parité, 1-1.

Au retour, ces mêmes Italiens ont doublé la mise sur un coup-franc bien combiné et bien exécuté, et on s’est alors interrogé sur la capacité des Français à garder le contrôle du match.

Car ce sont bien les Français qui ont fait le jeu tout au long de la rencontre à quelques exceptions près. Les Italiens avaient manifestement peur de notre première ligne et en prenant l’avantage, ils ont décidé de rendre quasi permanente leur stratégie d’attente et de repli total dans leur camp, se contentant de fermer tous les angles et de contrer les shoots répétés des attaquants français.

Stratégie quelque peu étonnante et finalement pas payante, car les Français ont sorti un atout que l’on avait rarement vu dans leur jeu par le passé : un mélange de caractère et de sérénité face à un score défavorable. Et c’est certainement ce qui leur a permis de revenir à la marque, sans s’affoler, avant de prendre l’avantage sur un très joli coup-franc conlu en pleine lucarne par l’incontournable Simon Riihelä.

Cette équipe de France n’a semble-t-il jamais douté, ne s’est pas énervée. Elle est restée concentrée sur ses fondamentaux défensifs très efficaces, et a mis à profit la complémentarité de ses lignes, aux styles différents, mais contribuant chacune à sa façon au succès final. Oui la première ligne peut impressionner, mais si l’équipe de France présente sans doute un potentiel plus fort qu’en 2010, c’est parce que cette première ligne entraine dans son sillage tout un groupe soudé, appliqué, et efficace.

Il y a peut-être eu un déclic ce week-end, et gagner c’est aussi très bon pour se motiver à redoubler d’efforts. Il le faudra, car l’échéance allemande, en qualifications pour les Mondiaux 2012, ressemble à une haute montagne. Pour la gravir il faudra être au sommet de sa forme. Il reste trois mois pour s’y préparer.

Feuille de Match officielle


Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales