Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Compétitions » Championnat Senior » Saisons précédentes » Saison 2009/2010

IFK Paris et Nordiques de Lille, Champions de D1 et de D2

Fournisseur officiel


Partenaire


Partenaire Media


13 avril 2010

Ca y est, la saison 2009 2010 a rendu son verdict, à l’issue d’un dernier week-end organisé de main de maître par la Ligue Rhône-Alpes, à Lyon.
Un magnifique week-end de floorball : de belles conditions de jeu, beaucoup du buts, du public, un excellent état d’esprit, du beau temps, un match de gala féminin, une leçon d’arbitrage de haut niveau par la paire Brander-Schwarzwälder qui officie en Suisse habituellement, et bien évidemment des joies et des déceptions...

Nordiques et Tigres : deux équipes qui montent

En Division 2, l’information principale de ces play-offs, c’est bien évidemment l’identité des deux équipes qui accèdent à la Division 1. Samedi ont eu lieu les demi-finales permettant de désigner ces deux heureux élus.
La première rencontre entre Hoplites d’Amiens et Tigres Grenoblois a offert un très beau spectacle doublé d’un suspense comme on aime en être témoin en floorball. Les Hoplites ont démontré leur capacité à produire du jeu, avec un souci de construction, tandis que les Tigres se sont davantage appuyés sur une stratégie de contre-attaque. Les deux équipes qui ont livré une bataille pleine d’engagement physique, auraient mérité la victoire. Et d’ailleurs le temps réglementaire n’a pas suffi, le score de 3-3 après trois tiers-temps obligeant les protagonistes à se prêter au jeu toujours stressant de la prolongation en mort subite. Dans ces cas là, la victoire ne tient qu’à un fil, et c’est aux Tigres Grenoblois qu’elle a souri. Les Tigres continuent leur progression et seront donc en Division 1 la saison prochaine. Les Hoplites peuvent être déçus car une si courte défaite est toujours dure à encaisser mais s’ils poursuivent dans cette voie, la saison prochaine pourrait bien connaître une autre conclusion, en leur faveur.

JPEG - 91.4 ko
Les Nordiques de Lille s’imposent en D2

De leur côté, les Nordiques de Lille ont survolé leur demi-finale, s’imposant 8 - 2 face à des Gladiateurs d’Orléans qui n’ont jamais tourné le dos à la rencontre. Il faut rendre hommage à leur persévérance mais les Nordiques étaient plus fort, emmenés notamment par les frères Moyon et le capitaine Tony Forsman.
Dimanche, la Finale de D2, a donc opposé pour le titre deux équipes déjà satisfaites de leur saison. Pour autant ce fut un vrai beau match de floorball qui montrent que ces deux équipes savent jouer et auront leur place en Division 1. La victoire revient aux Nordiques sur le score de 5 buts à 3. Les Lillois avaient peut-être un peu plus de motivation pour aller chercher le titre puisqu’il s’agissait du dernier match en leur compagnie de Tony Forsman, pilier du club depuis quelques saisons. Celui-ci termine meilleur buteur de la saison, et c’est non sans émotion qu’il quitte le championnat de France, fêté par ses partenaires et salué par le public présent pour assister à cette Finale.

IFK Paris conserve son titre avec autorité

Le week-end de D1 a été terni par le forfait de Marseille, privant le public et un certain nombre de joueurs de matches à spectacle comme on avait l’habitude d’en vivre ces dernières saisons. Cela n’a pas empêché ces play-offs de se dérouler de belle manière avec comme promis des matches à suspense et du beau floorball.

Dans le bas de tableau, il s’agissait de sécuriser sa place en D1, et ce sont les Vikings d’Ericsson et les Canonniers de Nantes qui se sauvent. Les premiers ont réussi à écarter les Dragons Bisontins grâce à une victoire 4 à 2, alors qu’ils s’étaient quittés sur le score nul de 4-4 il y a trois semaines, à l’aller. Les Nantais ont eu chaud quant à eux. Ils abordaient la demi-finale retour contre les Grizzlys avec un but d’avance seulement (5-4 à l’aller) et ils peuvent s’estimer heureux de s’en tirer avec un match nul 2-2 qui leur permet de se maintenir par le plus petit des écarts.
Grizzlys du Hainaut et Dragons Bisontins retrouvent donc la D2. Les Canonniers de Nantes s’en sortent bien au terme d’un week-end à oublier et qui se termine par une défaite 2-3 face aux Vikings, en match de classement. Il s’agira de se renforcer en vue de l’édition 2010-2011 car les promus ont montré de belles choses et seront des candidats plus que sérieux au maintien si ce n’est plus.

En haut du tableau, une seule demi-finale a eu lieu. IFK Paris, privé de fromage samedi, s’est donc réservé pour le dessert du dimanche, en observant avec gourmandise la demi-finale retour entre le PUC et les Pirates de Lyon. Ces derniers n’ont malheureusement pas su combler le retard de deux buts qu’ils accusaient (défaite 3-5 à l’aller). Malgré une entame de match équilibrée, se terminant sur le score nul et vierge de 0-0, ils se sont ensuite effondrés. Ils n’ont en tout cas pas su trouver les ressources pour résister aux assauts de Pucistes qui affichent un mental toujours conquérant dans les grands rendez-vous. Le score final est sévère : 8-2, soit 13 - 5 sur l’ensemble des deux matches. Il n’y avait probablement pas un tel écart entre les deux formations. Les Lyonnais continuent de progresser, ils l’ont montré tout au long de la saison régulière. Reste à passer un cap pour viser plus haut.

JPEG - 115.8 ko
IFK et le PUC, encore un beau "classico" en Finale

Plus haut, cela veut dire un place de finaliste tout au moins. Une place qu’IFK Paris connait bien (5e finale en 6 éditions pour eux) et qui depuis l’année dernière n’est plus synonyme de malédiction. IFK a survolé la saison, les statistiques en attestent. Restait à franchir l’obstacle PUC, qui une nouvelle fois s’est montré coriace. Les deux finalistes ont livré un beau spectacle, plein d’engagement, avec de belles phases de jeu, de la rapidité, et un bel esprit "viril mais correct" Aucune animosité, bien au contraire, les pénalités sifflés en fin de rencontre notamment étant tout simplement la traduction que notre floorball a encore à apprendre et à se défaire de mauvais réflexes techniques, pour pouvoir évoluer avec sérenité dans un contexte d’arbitrage de haut niveau.
Sur l’ensemble du match, IFK a neanmoins maitrisé son sujet, tardant à ouvrir le score mais gagnant progressivement du terrain pour s’offrir une avance trop importante pour risquer un retour du PUC. Le score final est de 7 buts à 2. Il peut paraître dur mais IFK s’est longtemps montré intraitable en conquête défensive, tandis que les Pucistes ont manqué d’efficacité dans les derniers gestes.
IFK Paris devient donc la 3e équipe à remporter deux titres, après Marseille et le PUC, elle sera évidemment l’équipe à battre l’année prochaine.

Ainsi s’achève une très belle saison 2009 2010. Place maintenant aux travaux de préparation de la prochaine édition. Le sport est un éternel recommencement. On ne s’en plaindra pas bien au contraire !

Bonne fin de saison à tous et à l’année prochaine !

Retrouvez ici les résultats complets du week-end de D1 et de D2 ainsi que le classement final de cette saison.


Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales