Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Compétitions » Championnat Senior » Saisons précédentes » Saison 2007/2008

Deuxième Tour de Championnat : Le Bilan

Fournisseur officiel


Partenaire


Partenaire Media


29 janvier 2008

Le week-end dernier se déroulait à Lyon le deuxième tour du Championnat de France 2007 2008, en présence des 9 équipes en lice. Le bilan est une nouvelle fois positif grâce à la bonne organisation des Pirates du Rhône et l’excellent esprit une nouvelle fois démontré et apprécié sur et en dehors du terrain.

D’un point de vue sportif, pas de gigantesque surprise, mais des résultats qui pourront se révéler plus important qu’en apparence, au moment de faire les comptes, lors du dernier round de saison régulière à Orléans les 23 et 24 février prochains.

IFK Paris continue sa course en tête après deux victoires nettes face aux Cannoniers de Nantes et aux Ericsson Vikings, à chaque fois sur le score de 8 buts à 1. Les Parisiens comptent désormais 5 victoires soit 10 points, et une différence de but de +46.
Il faudrait un concours de circonstance très spécial pour que l’une des 4 premières places synonyme de demi-finale leur échappe désormais. Cependant le dernier week-end leur réserve un menu très copieux : en hors d’oeuvre le samedi, les Rascasses de Marseille, en plat de résistance le PUC le dimanche suivi en dessert des Pirates du Rhône. Attention à la crise de foie ! Il s’agit des trois équipes les plus dangereuses de ce championnat et IFK ne digère pas toujours très bien les matches à enjeu et à forte pression...

Derrière, on retrouve ex-aequo le tandem PUC & Rascasses de Marseille. Les deux équipes comptent désormais 8 points. Elles s’étaient neutralisées en décembre lors du premier tour, et Marseille avait du concéder un match nul face aux Nantais, tandis que les Pucistes ont du partager les points avec les Lyonnais ce week-end au cours d’un match très plaisant d’ailleurs. Marseille ramène de ce deuxième tour 4 points précieux glanés face aux Lyonnais et aux Grizzlys. Le PUC compense son match nul par une victoire attendue face aux Knights de "St-E"
Hormis l’affrontement d’IFK, ces deux équipes semblent disposer d’un calendrier plutôt favorable et peuvent logiquement viser la qualification pour les demi-finales.

Les Pirates du Rhône, hôtes du week-end, présentent un bilan relativement positif mais qui ne les met en aucun cas à l’abri. La victoire face aux verts de St Etienne (3-0) dans ce premier derby de l’histoire est satisfaisante et la défaite face aux Rascasses (0-3) dans un match très engagé en début de week-end, est plutôt logique. La satisfaction est sans nul doute à trouver dans ce match nul obtenu face au champion en titre, le PUC : 1-1. Les Lyonnais ne se sont d’ailleurs pas contentés de se regrouper intelligemment en bloc défensif, mais ils ont pris la rencontre à leur compte et multiplié les offensives, sans pour autant laisser d’espace aux contres assassins qui font la réputation du PUC. Au final ce match nul est mérité et il aurait même peut être pu se transformer en victoire. Les deux hommes du match sont sans aucun doute les gardiens des deux équipes, Juha Kemppinen et Gilles Bizot, auteurs de quelques arrêts aussi spectaculaires que salvateurs.
Les Pirates du Rhône comptent désormais 7 points et peuvent sérieusmeent prétendre à une demi-finale. Seulement voilà ils rencontreront à Orléans IFK Paris, mais aussi Nantes et les Grizzlys, deux concurrents justement à cette fameuse 4e place !

Derrière en effet, on peut encore largement espérer accrocher une place en demi. Et c’est pour cela que le dernier week-end à Orléans sera passionnant. Il y aura le parcours du combattant d’IFK, mais aussi une série de matches serrés et plein d’enjeu.
Grizzlys du Hainaut et Cannoniers de Nantes sont en embuscade avec 4 points et les Vikings avec 3 points. Ces trois équipes affichent en outre une différence de but identique de -14, mais il leur reste trois matches pour tout remettre en cause...

Respectivement 8e et 9e, les Gladiateurs d’Orléans et les Knights de St Etienne ne sont plus en course pour les demi. Dotés d’un point après le match nul qui a soldé leur renontre ce week-end (3-3), ils auront à coeur de bien figurer lors de ce dernier rendez-vous de saison reguliere. Ils seront aussi là pour continuer à apprendre et pourquoi pas pour jouer les trouble-fêtes.

Ce qui est certain c’est qu’ils seront partie prenante de cette nouvelle fête de floorball que l’on attend avec impatience, d’autant que la saison dernière, l’accueil des Orléanais avait ravi toute la famille, avec notamment de très belles installations, et un fort agréable "Quatrième Tiers-temps" le soir dans l’un des restaurants de downtown Orléans !

- TOUTES LES STATS DES JOUEURS, cliquez ICI
- TOUS LES RESULTATS DETAILLES, cliquez ICI


Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales