Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Sélections » Senior Hommes

11ème succès international pour les Bleus face au Liechtenstein

Fournisseur officiel


Partenaire


Partenaire Media


1er mai 2007

Ce week-end se tenait un nouveau stage du "Groupe France" de floorball, à savoir le rassemblement de 45 joueurs pour une série d’entraînements et de matches avec en point d’orgue, samedi soir, une rencontre officielle face à l’équipe du Liechtenstein, la 21ème de l’histoire de l’équipe de France.

France 8 - 2 Liechtentsein

Il s’agissait là d’une revanche du match disputé au Liechtenstein en août 2005 et remporté par les Tricolores 5 buts à 3, mais aussi de la première rencontre officielle sous la direction du sélectionneur Michel Muller. Il s’agissait enfin de la première sélection pour 5 des 20 joueurs retenus : Gilles Bizot, doublure d’Alexandre Lang dans les buts, Rémi Diologent en défense, et les attaquants Sylvain Dupuis, Willy Besson et Antoine Flück. Ce dernier a d’ailleurs signé une entrée en matière des plus réussies, raflant le titre de MVP côté français, et pour cause : titularisée en première ligne, il totalise 5 points, soit 3 buts et 2 assists.

Une très bonne entame de match

17h45, tandis que l’équipe B termine son match face aux juniors de l’UHC Marly (score final 2-2), le groupe A commence son échauffement par un petit footing entre rayons de soleil et averse printanière. Le moral est au beau fixe. Plus tôt, les bleus ont obtenu un match nul 6-6 face à l’équipe A de l’UHC Marly, dans un match de préparation, certes peu significatif en terme d’engagement, mais faisant office de galop d’essai bien utile pour cette équipe nouvelle formule.

19h00, la tradition protocolaire respectée, l’équipe de France prend place sur le terrain pour sa première sortie vêtue de la nouvelle tenue Unihoc. Cette fois-ci : maillot blanc, short bleu, bas blancs.
Les premières minutes font office de round d’observation. Le Liechtenstein est un groupe homogène mais qui se révèle rapidement à la portée des Bleus, à condition de se montrer rigoureux et vifs. L’engagement défensif très appliqué des Bleus est le premier enseignement et motif de satisfaction de cette rencontre. Il le sera jusqu’au bout, en dehors d’un petit relachement en début de troisième tiers-temps.
Les positions sont respectées, les blocs sont solides, les ailiers montent sur les shoots lointains, les arrières sont agressifs dans le pressing et la récupération, Alex Lang fait une nouvelle fois preuve de densité et de vivacité dans les buts... Tout va pour le mieux et ceci explique tout naturellement le blanchissage des deux premières périodes (4-0 et 1-0).

Sérieux défensif et efficacité offensive

L’ouverture du score intervient au bout de 8 minutes de jeu grâce à Antoine Flück, mais les Français vont rapidement prendre le large au tableau d’affichage grâce à un but de Samuel Antoine et un doublé de Pascal Dubois, servi à deux reprises par Antoine Flück.
Le deuxième tiers-temps est ensuite plus équilibré mais l’équipe de France conserve son invincibilité et rajoute un point au compteur grâce à l’inévitable Antoine Flück.

Le troisième tiers-temps voit l’entrée en jeu des 4 autres nouveaux sélectionnés. 2 buts sont encaissés, sur deux relachements défensifs regrettables, mais les Français conservent l’emprise sur la rencontre et c’est avec autorité qu’il se mettent à l’abri. Michaël Lanini tout d’abord décoche un shoot puissant et précis sur une supériorité numérique exploitée de manière classique et efficace, à 10’48’’. 1 minute et 1 seconde plus tard, Antoine Flück prend le gardien à revers et glisse astucieusement la balle entre chaussure et poteau. "Mika" clôture le score à 2 minutes de la fin et c’est donc sur une solide victoire, la 11ème de son histoire, que l’équipe de France regagne les vestiaires.

Un état d’esprit exemplaire tout au long du week-end

Tout repectable qu’il soit, l’adversaire du jour, reste encore, comme la France, une sélection mineure sur la scène internationale du floorball. Cela n’enlève rien au plaisir de cette victoire et d’un weekend en tout point réussi, grâce à l’organisation signée Michel Müller, Patrick Droz et Nicolas Lévrier, à la présence toujours souriante et précieuse de notre kiné Véronique Hertay, et bien sûr grâce à l’engagement et aux progrès visibles de l’ensemble des 45 joueurs du groupe France. Ce groupe vit bien, il vit de mieux en mieux, les anciens sont appliqués et affûtés, les jeunes sont motivés et haussent leur niveau séances après séances. L’ambiance est de plus en plus agréable, les encouragements mutuels sont permanents, la cohésion se renforce, et les sourires sont sur tous les visages, en particulier lorsque Manaüre Russo-Mendoza reçoit deux minutes de pénalités de la part de Patrick Droz, lors de la dernière opposition d’entraînement dimanche matin, pour plaisanteries ostentatoires et répétées sur le banc. Patrick, on cherche encore le code de pénalité dans le règlement officiel de l’IFF !

Quoi qu’il en soit, ce week-end fut une régalade, osons le mot, et il tarde de retrouver ce groupe France en juillet, lors de son prochain rendez-vous à Marseille.

France 8 - 2 Liechtentsein (4-0 ; 1-0 ; 3-2)
Salle de sport Gand-Pré, Mary (CH)
50 spectateurs, Arbitres : Bösch / Schwarz (CH)

France
GK : A. Lang (puis G. Bizot)
DEF : J. Andermatt, J. Joaille, R. Knuth, G. Kernacker, G. Dübach, C. Bruyas (puis R. Diologent)
ATT : A. Flück, P. Dubois, M. Lanini, S. Geslin, S. Antoine, M. Neumüller (puis S. Dupuis), M. Russo-Mendoza, Y. El-Kadmiri, R. Schubenel (puis W. Besson)

Liechtenstein
Beck, Jehle, Preite, Hartmann, Büchel, Fick, Nigg, Gassner, Franck, Inhelder M, Inhelder T, Maurer, Schlumpf

Buts : 9. Flück (Geslin), 14. Antoine, 14. Dubois (Flück), 20. Dubois (Flück) / 17. Flück (Dubois) / 8. Jehle, 11. Lanini (Andermatt), 12. Flück, 14. Preite (Schlumpf), 18. Lanini (Antoine)
Pénalités : France 2 x 2mn, Liechtenstein 2 x 2mn


Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales